L’importance d’être sans parfums ni fragrances pour les personnes ayant un handicap - ASEQ-EHAQ

ASEQ-EHAQ

L'Association pour la santé environnementale du Québec / Environmental Health Association of Québec

L’importance d’être sans parfums ni fragrances pour les personnes ayant un handicap

Sensibilité chimique multiple (SCM)

L’importance d’être sans parfums ni fragrances
pour les personnes ayant un handicap

Épauler la Communauté et Retirer les Barrières (ECRoB)


TOUT EST DANS LE CHOIX DU PRODUIT !

Être sans parfum signifie éviter l’utilisation de parfums, d’eaux de Cologne, de fragrances, d’huiles essentielles, d’encens, d’agents masquants et d’autres produits parfumés que l’on trouve dans les articles de soins personnels, de blanchisserie, de nettoyage et autres. Les environnements sans parfum peuvent améliorer de manière significative le bien-être et l’accessibilité des personnes souffrant de différents problèmes de santé, notamment la sensibilité chimique multiple (SCM), l’autisme, l’asthme, la BPCO, les maladies respiratoires, les migraines, les maux de tête, la dermatite et d’autres handicaps.

Pourquoi est-il important d’être sans parfum ?

  1. Promouvoir l’inclusion et supprimer les barrières à l’accès : L’absence de parfum crée un environnement inclusif dans lequel les personnes ayant un handicap peuvent participer pleinement sans subir d’effets néfastes sur leur santé. Les produits chimiques présents dans les fragrances, les parfums, les eaux de Cologne, etc., peuvent déclencher des symptômes tels que des maux de tête, des migraines, une détresse respiratoire, des vertiges et des nausées, qui empêchent les personnes de participer à des activités sociales, éducatives et professionnelles ou d’avoir accès aux soins et aux services de santé.
  1. Santé respiratoire : Les fragrances et autres parfums contiennent des composés organiques volatils (COV) qui peuvent exacerber les affections respiratoires telles que l’asthme, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et les allergies. Les produits chimiques contenus dans les parfums peuvent irriter les voies respiratoires, déclencher des difficultés respiratoires et aggraver les symptômes des personnes atteintes de troubles respiratoires.
  1. Symptômes lors d’expositions à des produits chimiques : Les personnes ayant un handicap, en particulier celles atteintes de SCM, peuvent avoir des réactions graves à des niveaux faibles de COV contenus dans les produits parfumés et autres. Les produits parfumés contiennent une variété de produits chimiques qui peuvent provoquer des symptômes tels que des difficultés respiratoires et cognitives, des maux de tête, une irritation de la peau et de la fatigue.
  1. Réactions sensorielles : De nombreuses personnes ayant un handicap, y compris les autistes et les personnes souffrant de troubles du traitement sensoriel, ont une sensibilité accrue aux stimuli sensoriels, y compris les parfums. L’exposition aux parfums peut perturber leur système sensoriel, entraînant une surcharge sensorielle et un inconfort accru.

Les effets du manque d’accès :

Les personnes qui perdent ou ne peuvent pas trouver d’emploi en raison des barrières présentes dans l’air, telles que les substances chimiques contenues dans les parfums et certains produits, peuvent se retrouver au bas de l’échelle des revenus et même se retrouver sans domicile fixe. L’accès aux soins de santé, un droit universel, devient hors de portée en raison d’un manque d’accès, ce qui constitue un risque pour l’individu. Les lieux d’apprentissage et de culte, ainsi que d’autres activités autrefois appréciées, ne sont plus possibles en raison de leur inaccessibilité. Cela entraîne l’exclusion et conduit à l’isolement. Les barrières comportementales entraînent la stigmatisation et l’étiquetage de l’individu, ce qui peut entraîner une vulnérabilité extrême, l’isolement, l’exclusion, la pauvreté et une perte profonde et incommensurable. Tout cela a un impact socio-économique en raison de l’augmentation du recours aux soins de santé et de la diminution de la satisfaction à l’égard des soins, du chômage et du besoin accru d’aide sociale.

Combien de personnes les parfums affectent-ils ?

ConditionStatistiquesNombre de personnes diagnostiquéesAnnée
Sensibilité Chimique Multiple (SCM)3.5% des canadiens.[1]1 sur 342020
Asthme8.7% des canadiens de 12 ans et plus.11 sur 132020
Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)9.4% des canadiens.11 sur 102018
Migraines8.3% des canadiens.[2]1 sur 122022
Trouble du spectre de l’autisme2% de la population canadienne entre 1 et 17 ans.[3]1 sur 50 enfants2019

Accommoder de multiples handicaps :

L’absence de parfum est une mesure d’accommodement importante pour les personnes souffrant d’un handicap ou d’autres problèmes de santé. En éliminant les barrières que sont les parfums, nous créons un environnement accessible et favorable aux personnes ayant des besoins divers. Cela permet l’accès à l’emploi, aux soins de santé, aux services, à l’éducation, au culte et à la communauté.

Comment choisir les produits appropriés ? Tout est dans le choix du produit ! Choisissez des produits sans parfum, avec peu d’ingrédients et sans ajout de « parfum ». Lisez toujours les étiquettes. Les étiquettes portant la mention « sans parfum » ou « désodorisé » peuvent en fait contenir des parfums et un agent masquant pour masquer l’odeur. (CCOHS.ca)

Il est donc important de savoir qu’un produit « sans parfum » ou « désodorisé » peut contenir des produits chimiques, qui sont également des obstacles à l’inclusion et à l’accessibilité de l’environnement bâti.

Choisissez sans parfum ! Respirez de l’air pur !

Références

[1] Statistique Canada. (2023). Asthme, selon le groupe d’âge. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1310009608&request_locale=fr

[2] Amoozegar, F., Khan, Z., Oviedo-Ovando, M., Sauriol, S., & Rochdi, D. (2022). The Burden of Illness of Migraine in Canada: New Insights on Humanistic and Economic Cost. Canadian Journal of Neurological Sciences, 49(2), 249-262. doi:10.1017/cjn.2021.75. En anglais seulement.

[3] Gouvernment du Canada. (2022). Trouble du spectre de l’autisme : Faits saillants de l’enquête canadienne sur la santé des enfants et des jeunes de 2019. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/trouble-spectre-autisme-enquete-sante-canadienne-enfants-jeunes-2019.html