ASEQ-EHAQ

L'Association pour la santé environnementale du Québec / Environmental Health Association of Québec

Statistiques

Satistiques canadiennes

Sensibilité chimique multiple (SCM/MCS)

Sensibilité chimique multiple (SCM/MCS), population 12 ans et plus, Québec

Sensibilité Chimique Multiple (SCM/MCS)Nombre, 2020%, 2020Nombre, 2016%, 2016Nombre, 2015%, 2015
Québec251,0003.4230 5003.2173 5002.5
Canada1,130,8003.51,008,4003.3940,5003.1
Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, Statistique Canada

Caractéristiques démographiques de la population SCM/MCS au Québec 2020

Caractéristiques démographiques de la population avec SCM/ MCS au Canada, 2020

Plus d’un million de Canadiens ayant un diagnostic de SMC/MCS représente une tragédie immense non-nécessaire, ainsi qu’une perte socio-économique.

Fréquence de diagnostics associés avec la SCM/MCS

Un sondage canadien effectué en 2005 affirme que 3.6% de tous les infirmiers et de toutes les infirmières au Canada ont fait l’expérience de SMC/MCS

FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ, SMC/MCS

  • Des différences significatives ont été trouvées dans la capacité de fonctionner et dans l’usage des soins de la santé entre les personnes de la population générale ayant ou n’ayant pas de diagnostic de SCM/MCS
  • Pourcentage de personnes avec un diagnostic de SCM/MCS qui avaient besoin d’aide avec le ménage, la préparation des repas, les commissions et les rendez-vous: 22%
  • Interventions médicales – Personnes avec SMC/MCS qui:
    • Avaient consulté un médecin de famille plus que 10 fois : 17%
    • Avaient consulté des spécialistes : 43%
    • Avaient consulté des praticiens de médecine alternative dans l’année précédente : 33%

On estime à 171,000 Québécois diagnostiqués avec la SMC/MCS. Un peu plus de la moitié ont entre 40 et 64 ans. Un quart sont plus jeunes que 40 ans et un dernier quart ont 65 ans et plus. 70% sont des femmes et 29% sont des hommes.

En 2010, il y avait au Québec 179,000 personnes qui ont un diagnostic de SMC/MCS. Le nombre de personnes atteinte au Canada a augmenté de 34% de 2005 à 2010.

Les Québécois atteints de la SMC/MCS démontrent une plus grande limitation dans leurs activités:

% par groupe échantillonnéQuébécois avec le MCSQuébécois en général
Besoins d’aide pour préparer les repas6%2%
Besoins d’aide pour se rendre à des rendez-vous ou courses12%4%
Besoins d’aide pour les entretiens ménagés13%4%
Besoins d’aide pour travaux plus lourd
(Ménage printemps, pelouse etc…)
26%10%
Besoins d’aide pour soins personnels3%1%
Besoins d’aide pour se déplacer dans la maison3%1%

Désavantages socio-économique pour les personnes avec SMC/MCS

% par groupe échantillonnéQuébécois avec le MCSQuébécois en général
Incapacité permanente de travailler
Entre 15 et 74 ans
5%2%
Revenus personnel moins que 15,000$ (Age 15 +)34%30%
Insécurité alimentaire6%5%
Peu d’estime d’appartenance à la communauté13%13%

Écarts dans les services accordés aux personnes avec SMC/MCS :

% par groupe échantillonnéQuébécois avec le MCSQuébécois en général
Besoins en santé non satisfaits dans les 12 derniers mois24%12%
Besoins soins à la maison non satisfaits dans les 12 derniers mois (âge +18 ans)6%2%

L’Association pour la santé environnementale du Québec, est un organisme de bienfaisance qui aide les gens atteints d’hypersensibilités environnementales. Elle enseigne des solutions écologiques pour la vie de tous les jours.

Les données ci-haut, fournies par le Gouvernement du Canada, prouvent que nous avons raison.

La SMC/MCS est une condition médicale reconnue par la Commission canadienne des droits de la personne comme un handicap. Cette condition médicale a un impact significatif sur la vie des personnes atteintes de SMC/MCS. La plupart des personnes souffrant de SMC/MCS passent entre les mailles du filet et ne disposent d’aucun système de soutien sur lequel elles peuvent compter.

L’Association pour la santé environnementale du Québec, est un organisme de bienfaisance qui aide les gens atteints d’hypersensibilités environnementales. Elle enseigne des solutions écologiques pour la vie de tous les jours.

La SMC/MCS survient fréquemment avec l’encéphalomyélite myalgique / syndrome de fatigue chronique (ME / SFC) et la fibromyalgie (FM).

  • En 2005, 5% des Canadiens (1.2 millions de personnes) ont reçu un diagnostic d’au moins une de ces conditions.
  • Parmi les 5% des Canadiens qui ont eu un diagnostic, 2.4% ont dit qu’ils souffraient de SMC/MCS, 1.5% de la fibromyalgie et 1.3% de la fatigue chronique.
  • Parmi ces individus, au moins 14% avaient 2 des 3 conditions.
  • L’incidence s’accroit de 1.6% entre 12 et 24 ans à 6.9% entre 45 et 64 ans.

Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2005