ASEQ-EHAQ

L'Association pour la santé environnementale du Québec / Environmental Health Association of Québec

Sources Artistiques Pour Apprendre Davantage Sur Les Hypersensibilités Environnementales

Les hypersensibilités environnementales sont des réactions déclenchées par des facteurs de notre environnement, tels que les aliments, les produits chimiques, les radiations et les agents biologiques. Le site Web de l’ASEQ fournit des détails précis sur ce sujet : il s’agit ainsi d’une ressource précieuse si vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet. Cependant, si vous souhaitez aborder ce sujet autrement, les sources artistiques peuvent constituer une bonne alternative pour vous renseigner. 

Alors que la littérature, les films, les peintures et la musique ont agi comme d’intéressantes sources d’informations pendant des siècles, nous les mettons souvent de côté au profit de rapports scientifiques approfondis. L’approche artistique pose ses propres avantages dans l’éducation du public, qui diffèrent grandement de ceux perçus dans l’approche rationnelle et formelle des sciences. Les arts engagent le public en évoquant des émotions chez ses spectateurs. Il s’agit ainsi d’une alternative qui fera appel à votre sens critique et à votre sens de l’interprétation. 

Les hypersensibilités environnementales ont été mentionnées dans de nombreuses formes d’art au fil des décennies, soit de manière subtile, soit en tant que thème principal. Cet article mettra en évidence quelques ressources artistiques qui pourraient vous permettre, ultimement, d’en apprendre davantage sur les hypersensibilités environnementales. 

DARK WATERS

Dark Waters suit Robert Bilott, un avocat américain spécialisé dans la défense de l’environnement, dans le cadre de son procès contre la société de fabrication de produits chimiques DuPont, qui est liée à la contamination d’une ville de Virginie occidentale. Le produit chimique en cause dans Dark Waters est l’acide perfluorooctanoïque (PFOA), un produit chimique qui peut avoir des conséquences majeures sur l’environnement environnant ainsi que chez l’homme et le bétail, ce que DuPont connaissait et cachait. 

ERIN BROCKOVICH, SEULE CONTRE TOUS

Erin Brockovich, seule contre tous est un film biographique bien connu, paru en 2000, sur la chercheuse juridique Erin Brockovich, qui a remporté un procès contre la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) qui a contaminé les eaux souterraines de Hinkley, en Californie, avec du chrome hexavalent. Ce film met parfaitement en évidence la manière dont les contaminants peuvent devenir présents dans l’environnement et les possibles conséquences d’une exposition à de tels produits. 

CHERNOBYL

La minisérie dramatique historique de Chernobyl (2019) décrit la catastrophe nucléaire survenue en avril 1986, en République sociale soviétique d’Ukraine et les conséquences de la catastrophe. La contamination radioactive résultant de l’explosion causa, notamment, l’évacuation des résidences à proximité. Aux suites de l’accident, un important effort de nettoyage fut déployé. Malgré tout, d’innombrables décès liés à l’exposition aux radiations furent constatés au fil des ans. 

EXPOSITIONS D’ART

Certains artistiques s’inspirent de problèmes sociaux pour réaliser des œuvres d’art engageantes et inspirantes telles que des peintures, des photographies et des sculptures. Il existe de nombreux exemples d’expositions qui portent sur de tels problèmes et en exposent les causes, les conséquences et les solutions, dont l’exposition itinérante créée par une équipe d’artistes appelée Art Works for Change. 

“Nous cherchons à aborder les questions très préoccupantes – droits de l’homme, justice sociale, équité entre les sexes, gérance de l’environnement et durabilité – de manière créative, inspirante et finalement positive en nous engageant pleinement avec le public, en créant des expériences à la fois émotionnelles, intellectuelles et sensoriel.”

Des œuvres d’art pour le changement – Notre mission
https://www.artworksforchange.org/our-story/

La variété des questions et des sujets abordés par Art Works for Change peuvent attirer un public diversifié. Il est possible de prévisualiser leur travail en ligne en cliquant sur le lien suivant: https://www.artworksforchange.org

SOURCES LITTÉRAIRES

On trouve de plus en plus de littérature couvrant une variété de sujets environnementaux, tels que la conservation de la faune, les impacts sur la santé humaine et la dégradation écologique. Vous trouverez ci-dessous une sélection d’œuvres qui traitent de l’environnement :

1. 12,000 Canaries Can’t be Wrong : What’s Making Us Sick and What We Can Do About It

Cet ouvrage rédigé en anglais par le Dr Molot décrit de quelle manière les conditions environnementales peuvent provoquer certaines maladies et réactions chez certains individus, ainsi que les solutions qui peuvent aider à prévenir de tels problèmes. 

2. Silent Spring par Rachel Carson

Publié en 1962, l’ouvrage décrit les dessous du scandale des pesticides. 

3. Blessed Unrest par Paul Hawken

Ce best-seller 2007 du New York Times, rédigé en anglais, présente différents groupes et organisations impliqués dans le mouvement pour la justice environnementale et sociale.

4. Our Stolen Future par Theo Colborn, Dianne Dumanoski et John Peterson Myers

Cet ouvrage rédigé en anglais examine les effets des perturbateurs endocriniens sur les messages hormonaux nécessaires à la croissance et au développement des humains.

5. The Closing Circle par Barry Commoner

Cet ouvrage rédigé en anglais examine les différents systèmes qui ont contribué au processus de destruction écologique. 

6. Les marchands du doute par Naomi Oreskes et Erik M. Conway

L’œuvre décrit la manière dont certains scientifiques, des suites de pressions des lobbyistes américains, ont induit en erreur le public en matière de santé publique, en niant l’existence de certains faits scientifiques, tels que la science du réchauffement climatique, la corrélation entre le tabagisme et le cancer du poumon, la couche d’ozone, etc. 

7. La Terre est une poubelle en feu par Frédéric Bérard 

Ce recueil de chroniques rédigé au Québec et paru en 2020 dénonce la passivité des élites à l’égard de la crise climatique. L’ouvrage met notamment en opposition les mentalités des diverses générations au Québec, sur la question de la protection de l’environnement. 

8. Guide visuel de l’écologie par Tony Juniper

L’ouvrage paru en 2019 dénonce la crise climatique actuelle, en expliquant concrètement les défis auxquels nous faisons face, leurs conséquences sur notre santé et sur la croissance démographique, tout en proposant de nombreuses solutions pour contrer ces impacts négatifs. L’ouvrage comporte de nombreux schémas et illustrations pour faciliter la compréhension des lecteurs. 

Pauline Beaupré: Coauteur et traduction en français