ASEQ-EHAQ

L'Association pour la santé environnementale du Québec / Environmental Health Association of Québec

Comment gérer – Activités

Choses que vous pouvez faire malgré votre invalidité

Graduellement ou soudainement, votre vie a changé. Rien n’est plus pareil. Des activités auparavant banales sont peut-être devenues une chose du passé – par exemple, une promenade dans le parc, un repas avec des amis, aller magasiner, une soirée au cinéma ou au théâtre ou même chanter dans la chorale locale. Il vous est plus difficile de participer à des rencontres familiales, à des activités scolaires comme des graduations. Vous avez peut-être perdu votre emploi. Votre famille et vos amis peuvent avoir disparu.

Comment faire face à tout cela? Rien de tout cela n’est de votre faute. Vous n’avez pas demandé à avoir cette condition médicale. Et vous ne le souhaitez pas à personne.

Une chose à garder à l’esprit est que ça ira mieux. Cela peut prendre des mois, voire des années, mais vous vous améliorerez surtout si vous pouvez pratiquer l’évitement.

Vous devez vous demander comment survivre à une telle crise. Est-ce seulement possible? Eh bien, si vous ne pensez qu’à la vie que vous avez déjà eue, alors probablement pas. Pas pour un bout de temps, de toute façon. Mais pour l’instant, il y a certaines choses que vous pouvez faire.

Lecture: Vous pouvez utiliser un livre électronique ou un livre enveloppé dans un sac de cellophane clair.

Musique: Écoutez la musique que vous aimez, et oui, dansez un peu!

Méditation et respiration: écoutez un CD de méditation, un CD qui apprend à respirer ou toute autre musique apaisante. Essayez de méditer dès votre lever le matin. Mettez en place un coin de méditation agréable pour vous.

Exercice: Regardez un CD de yoga et suivez les instructions. Vous pouvez également essayer la méthode Pilates ou tout autre exercice d’étirement léger. Commencez lentement et allez-y doucement.

Écriture: Si ça vous est possible, prenez un stylo, du papier et rédigez ce livre qui est en vous. Même si ça reste votre livre privé – vous avez tellement de choses à dire. Vous trouverez du plaisir à l’écrire. Pourquoi pas ce livre de recettes que vous avez toujours voulu commencer?

Promenades dans la nature: Dites à un ami de ne pas utiliser de parfum et de vous accompagner lors d’une promenade dans un parc nature. Vous pouvez même former un groupe de personnes affectées aussi par l’hypersensibilité environnementale pour vous accompagner.

Adhérez à un groupe de soutien ou fondez-en un, et faites-vous de nouveaux amis: même seulement un nouvel ami. Vous pouvez alors organiser des événements sociaux – comme un repas à votre domicile, un film ou tout simplement une visite. Les fêtes et les anniversaires prendront un sens nouveau quand vous pourrez les partager avec des amis.

Que faire si des amis de votre vie avant l’hypersensibilité désirent vous visiter, ou si votre enfant veut inviter ses amis chez vous, mais qu’ils portent des senteurs de produits chimiques qui déclenchent vos symptômes? Une chose très simple à faire est de leur demander de s’acheter de nouveaux vêtements, de préférence de couleur claire et fabriqués au Canada. Lavez-les bien et gardez-les dans votre maison. À leur prochaine visite, demandez-leur de prendre une douche et ensuite de mettre ces vêtements. Tout le monde en profitera. Et qui sait ? Ils apprendront peut-être à éviter les produits qui vous incommodent.

Plus important encore, prenez-soin de vous.

Manger au restaurant avec des hypersensibilités environnementales

Vous vous sentez assez bien pour sortir et aimeriez aller au restaurant. Le premier et meilleur choix serait un restaurant biologique. S’il n’y en a pas à proximité ou si vous voulez essayer autre chose, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à faire le grand saut avec succès.

Appelez-le restaurant au moins deux semaines à l’avance et expliquez vos problèmes de santé. Demandez s’ils sont prêts à tenter de répondre à vos besoins:

  • Quand des pesticides ont-ils été utilisés dans le restaurant la dernière fois?
  • Des rénovations ont-elles été effectuées, quand et de quel type?
  • Demanderont-ils à leur personnel de ne pas porter de produits parfumés le jour de votre visite?
  • Pourront-ils enlever les désodorisants ou parfums de la toilette, le jour de votre visite?
  • Peuvent-ils vous prêter un menu si vous envoyez quelqu’un le ramasser?
  • Quel jour de la semaine est le moins occupé?
  • Quelle heure du jour ou de la soirée est la moins occupée?
  • Peuvent-ils vous assigner une table près d’une fenêtre et la laisser ouverte, si le temps le permet?
  • Ou pourraient-ils vous placer dans la zone la mieux ventilée?
  • Ou pourraient-ils vous placer dans la zone la plus isolée?
  • Est-il possible de ne pas avoir de bougies allumées à votre table?
  • S’ils doivent nettoyer pendant votre visite, les tables autour de vous peuvent-elles être nettoyées avec un produit écologique?
  • Informez-les de vos allergies et hypersensibilités.
  • Peuvent-ils servir des aliments avec assaisonnement limités (sel, poivre et/ou herbes)?
  • Choisissez des aliments qui ne contiennent pas de glutamate monosodique.
  • Pouvez-vous apporter votre propre bouteille d’eau?

Si vous souffrez d’une réaction significative lors de votre visite et décidez de partir, n’oubliez pas de prendre une douche, de laver vos cheveux, de changer pour des vêtements propres, de mettre les vêtements que vous portiez au restaurant soit à l’extérieur sur la corde pour aérer, ou dans la machine à laver, séparément de vos autres vêtements et faites un lavage à grande eau avec un rinçage supplémentaire. N’oubliez pas de prendre les suppléments requis ou médicaments recommandés par votre médecin qui pratique la santé environnementale.

Trouver une coiffeuse (ou un coiffeur)

L’un des défis de vivre avec des hypersensibilités environnementales est la difficulté de trouver des ressources saines pour les soins personnels. Bien que vous puissiez facilement faire des choses telles que le soin des ongles dans le confort de votre maison, la coiffure peut s’avérer être un défi car les salons de coiffure contiennent des produits chimiques qui pourraient vous rendre malade.

Alors, comment pouvez-vous vous faire couper les cheveux sans vous rendre malade? La solution parfaite serait d’apprendre à se couper les cheveux! Mais que pouvez-vous faire maintenant?

Certaines personnes dans la profession de la coiffure ont été affectées par des hypersensibilités environnementales en raison de l’utilisation constante de produits chimiques toxiques. Gardez un œil sur une telle personne qui pourrait venir chez vous et vous couper les cheveux. Vous auriez une coupe de cheveux et la personne aurait un revenu, surtout si d’autres personnes atteintes de la même maladie pouvaient utiliser ses services. Vous pouvez mettre une annonce dans les journaux locaux à la recherche d’un salon de coiffure sans parfum, ou même que vous recherchez une coiffeuse ou un coiffeur qui est prêt à devenir sans parfum pour vous aider. Vous ne savez jamais – vous pourriez avoir de la chance! Le monde est plein de bons samaritains.

Vous pouvez également rechercher une personne qui a un salon à domicile. Rencontrez la personne à l’extérieur et demandez-lui si elle pratiquerait la coiffure de façon écologique pour vous aider. Cela signifierait que seuls des produits écologiques sans parfum seraient utilisés sur les clients. Que les fenêtres puissent être ouvertes pendant que vous y êtes. Vous pouvez demander le premier rendez-vous de la journée sans aucun rendez-vous en même temps ou à proximité du vôtre. Vous pourriez même lui demander si elle viendrait chez vous et vous couperait les cheveux dans votre jardin. Si vous avez une coiffeuse sympathique, elle pourrait accepter de vous couper les cheveux à l’extérieur si le salon a une cour ou une ruelle. Cela a effectivement fonctionné pour certaines personnes souffrant d’hypersensibilités environnementales.

Une autre suggestion est de trouver un salon géré par la propriétaire. Approchez-la et demandez-lui si elle pourrait être sans parfum, bien aérez le salon (ouvrir les portes avant et arrière pour une ventilation transversale) et vous recevoir comme la première cliente de la journée.

Ce que vous devez emporter avec vous et demander à votre coiffeuse d’utiliser:

  • Quelques serviettes et votre shampooing ou revitalisant toléré. Ou, si vous souhaitez partir le plus tôt possible, un vaporisateur avec de l’eau filtrée pour humidifier vos cheveux.
  • Une cape à placer autour de vos épaules lors d’une coupe de cheveux. Lavez-la plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle ne sente rien, et aussi après chaque coupe de cheveux – gardez-la chez vous.
  • Une paire de ciseaux à cheveux professionnels, une brosse et un peigne.

Demandez à votre coiffeuse de vous aider à acheter ces articles et expliquez pourquoi vous avez besoin qu’elle les utilise pour vous couper les cheveux. Demandez-lui de ne pas utiliser ses propres objets professionnels sur vous. Demandez à l’avance le coût d’une coupe de cheveux afin de pouvoir remettre la monnaie exacte et partir immédiatement. Demandez à quelqu’un d’attendre avec vous la première fois au cas où cela ne fonctionne pas pour vous et que vous êtes trop malade pour rentrer chez vous.

Voyage

Voyager pour les personnes souffrant d’hypersensibilités environnementales peut être un défi. Planifier à l’avance vous aidera à trouver l’hébergement le plus sain et améliorera considérablement votre expérience de voyage.

Que demander lors de la réservation d’une chambre d’hôtel:

Lorsque vous appelez un hôtel pour demander un hébergement, parlez personnellement à la fois à la “Réservation” et au “Ménage”, et insistez sur le fait que vous êtes TRÈS allergique aux parfums, aux produits chimiques et aux moisissures. Les gens ne comprennent pas les «hypersensibilités» et peuvent ne pas vous prendre au sérieux, pensant que vous êtes «juste sensible».

Pour un succès maximal, appelez au moins deux ou trois hôtels et demandez ce qui suit:

Recherchez un hôtel non-fumeur ou un étage non-fumeur. Mais soyez prudent car la fumée circule entre les étages et à travers le système de ventilation.

Même si vous réservez dans un hôtel non-fumeurs, vous devez tout de même vérifier que votre chambre n’a jamais été utilisée par un fumeur.

Demandez que les distributeurs de parfum et de rafraîchissement d’air soient retirés de l’étage où se trouve la chambre au moins un jour à l’avance, sinon plus. Demandez à la direction d’afficher un avis afin que les prochains quarts de travail ne les réinstallent pas.

Demandez des draps et serviettes sans parfum et sans produits chimiques. Ils doivent être lavés plusieurs fois à l’eau chaude avec du bicarbonate de soude et un détergent à lessive écologique tel que Nature Clean. Insistez sur le fait que vous ne souhaitez pas utiliser d’adoucissant ou d’agent de masquage et insistez pour que le produit final (draps ou serviettes) soit inodore. Malgré ces précautions, apportez vos propres draps. Utilisez de grands t-shirts sur les oreillers de l’hôtel ou apportez le vôtre en guise de sauvegarde.

Demandez que la chambre soit aérée avant votre arrivée. Assurez-vous à l’avance que vous pouvez ouvrir les fenêtres pour avoir de l’air frais, surtout si quelque chose vous rend malade.

Demandez que tous les parfums, savons parfumés, shampooings, etc., appartenant à l’hôtel, soient retirés de la chambre avant votre arrivée.

Demandez que toutes les robes ou vêtements de l’hôtel soient retirés du placard et / ou des tiroirs.

Demandez à l’hôtel de vider le frigo des boissons de l’hôtel et autres produits afin que vous puissiez stocker vos médicaments, suppléments, etc.

Demandez-leur de retirer tous les assainisseurs d’air de la pièce au moins deux jours à l’avance.

Le personnel ne doit pas utiliser de Febreze ou tout autre produit similaire pour masquer les senteurs ou les odeurs, même si ces produits sont censés être hypoallergéniques, biodégradables, écologiques et naturels.

Demandez s’il y a des traces de moisissure dans la salle de bain.

Demandez s’il y a des traces d’eau sur le plafond ou les murs de la pièce ou de la salle de bain.

Demandez si des pesticides ont été utilisés dans la chambre et / ou à l’hôtel. Si oui, quel pesticide et quand? Et combien de fois.

Des rénovations ont-elles été effectuées, si oui, quel type, quand et quels produits ont été utilisés.

Choisissez une chambre sans tapis avec parquet ou céramique. Faites attention aux planchers flottants qui ressemblent à du bois mais qui contiennent du plastique. Ils émanent des produits chimiques pendant une longue période.

Demandez si vous pouvez voir la chambre avant de vous enregistrer à l’hôtel et si vous pouvez annuler la réservation sans frais si vous ne pouvez pas tolérer la chambre.

Pour votre sécurité, réservez une chambre dans un autre hôtel au cas où celui-ci ne fonctionnerait pas – vous pouvez alors choisir le moins toxique des deux.

Appelez l’hôtel quelques jours avant votre arrivée et confirmez avec la personne qui a effectué votre réservation et avec le service d’entretien ménager que les chambres demandées ont été faits.

Sachez que dans certaines régions d’Amérique du Nord, les punaises de lit sont devenues un problème sérieux dans les hôtels.

Comment acheter une voiture

Le processus de recherche et d’achat d’une voiture peut être difficile dans le meilleur des cas, mais surtout pour les personnes qui souffrent d’hypersensibilités environnementales. Toutes les voitures vieillissent avec le temps et à un moment donné, nous devons faire un changement, que ce soit parce que la carrosserie de la voiture menace de s’effondrer, parce que le moteur cède, ou parce que la voiture a une odeur que vous ne pouvez pas tolérer.

Quelle qu’en soit la raison, vous devez alors choisir entre une voiture neuve et un modèle plus ancien, décision qui dépendra de votre niveau de tolérance et de vos finances. Si vous optez pour une nouvelle voiture, choisissez le type de voiture qui vous plaît et adressez-vous au concessionnaire pour lui faire part de votre état de santé. Demandez à l’agent qui vous a rencontré de ne pas être parfumé et renseignez-vous sur le modèle de l’année dernière qui a été utilisé comme démonstrateur. Si vous avez de la chance, ce modèle ne sera pas parfumé (demandez à l’agent avant votre visite). Si vous êtes satisfait de la voiture et décidez de l’acheter, demandez-leur de ne pas l’épousseter, de la nettoyer ou de l’aspirer et de ne pas utiliser de produits chimiques pour lui donner une odeur de voiture neuve. La seule chose que vous pourriez souhaiter est le traitement antirouille écologique à la cire d’abeille qui a une garantie à vie.

Pour se débarrasser de toute émanation de la voiture, demandez à quelqu’un de la conduire sur l’autoroute avec les fenêtres ouvertes. Vous pouvez également placer des bols de vinaigre et de bicarbonate de soude dans la voiture lorsqu’elle est exposée au soleil. Ouvrez périodiquement les fenêtres pour laisser sortir l’odeur. Aspirez et dépoussiérez bien la voiture avec de l’eau et un chiffon en microfibres. Selon votre niveau de sensibilité, le processus peut prendre jusqu’à un an, alors prévoyez de garder votre ancienne voiture jusqu’à ce que le dégazage de votre nouvelle voiture soit terminé.

Si vous souhaitez acheter une voiture d’occasion, la meilleure option est une voiture dont le propriétaire est un non-fumeur et n’a pas utilisé de désodorisant ou de parfum. Certaines personnes auront également besoin d’une voiture qui n’a pas transporté de chats ou de chiens. Vérifiez que la voiture est en bon état de fonctionnement. Essayez la climatisation et le chauffage même si ce n’est pas la période appropriée de l’année, pour vérifier si de fortes odeurs continuent à émaner de la voiture.